Date de sortie : 5 juin 2019 (2h 12min)

De : Bong Joon-ho

Avec : Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeongs

Genre : Thriller

Nationalité : Sud-Coréen

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateursToute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne…

SECRETS DE TOURNAGE

-Palme d’Or

Présenté en compétition au Festival de Cannes 2019, Parasite a remporté la Palme d’Or, décernée à l’unanimité par le jury. Il s’agit de la première Palme d’Or pour un film coréen. 

“Une tragicomédie impitoyable et cruelle”

Tels sont les mots employés par Bong Joon Ho pour décrire Parasite. Il explique également qu’il s’agit d’“Une comédie sans clowns, une tragédie sans méchants” avec laquelle il a cherché à observer comment différentes classes sociales pouvaient cohabiter dans un monde où les rapports de classe sont de plus en plus violents : “Au milieu d’un tel monde, qui pourrait pointer du doigt une famille qui lutte pour sa survie en les affublant du nom de parasites ? Ils n’étaient pas des parasites au départ. Ils sont nos voisins, nos amis et collègues, qui ont été poussés vers le précipice”.

Un film sur les inégalités sociales

Bong Joon Ho a voulu décrire les inégalités qui se creusent de plus en plus non seulement dans la société coréenne mais aussi dans le monde entier où le capitalisme règne sans partage. Seul l’emploi permet à différentes classes sociales de se rencontrer, “lorsque l’une est engagée en tant que domestique au service de l’autre” explique le réalisateur. Il poursuit : “Dans la société capitaliste d’aujourd’hui, il existe des rangs et des castes qui sont invisibles à l’oeil nu. Nous les tenons éloignés de notre regard en considérant les hiérarchies de classes comme des vestiges du passé, alors qu’il y a encore aujourd’hui des frontières infranchissables entre les classes sociales. Je pense que ce film décrit ce qui arrive lorsque deux classes se frôlent dans cette société de plus en plus polarisée”.

Ne pas spoiler, merci !

Afin de préserver le plus possible le mystère autour de Parasite, Bong Joon Ho a écrit une lettre à l’attention des journalistes leur demandant de ne rien dévoiler de l’intrigue : “Je vous demande donc de bien vouloir protéger les émotions des spectateurs : Quand vous écrirez une critique du film, je vous prie de bien vouloir éviter de mentionner ce qui va se passer après que le fils et la fille aient commencé à travailler chez les Park, tout comme les bandes annonces s’en sont gardées. Ne rien révéler au-delà de cet arc narratif sera, pour le spectateur et l’équipe qui a rendu ce film possible, une véritable offrande”.