Date de sortie: 17 juillet 2019 (1h 23min)

De: Neus Ballús

Avec: Elena Andrada, Sergi López, Diomaye A. Ngom plus

Genre: Comédie

Nationalités: Espagnol, Français

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Marta, 17 ans, passe à contre cœur des vacances au Sénégal en compagnie de son père et de son petit frère. Un jour, elle ouvre une porte qui donne accès à une zone réservée aux employés de l’hôtel. Elle rencontre alors Khouma, le photographe du club et Aissatou une femme de ménage. Elle va découvrir un monde qui lui était totalement inconnu. Un nouveau voyage va enfin commencer…

Défi actuel

Pour Neus Ballús, la cohabitation entre personnes aux origines et environnements socioculturels et économiques différents est un des plus grands défis actuels. La possibilité d’une telle cohabitation était, en quelque sorte, le thème principal de son premier film (La Plaga, 2013) et il s’agit d’une constante pour une grande partie du cinéma européen contemporain engagé : la compréhension de l’autre, l’égoïsme, la culpabilité ou la solidarité sont des idées récurrentes. La cinéaste développe : 

Le Voyage de Marta évite la vision manichéenne de la situation. Tous les Africains ne participent pas de la même façon au jeu du tourisme, ni ne recueillent de manière égale les profits qu’il génère. De même, les touristes ne forment pas non plus un groupe homogène. Cependant, les conflits et les relations de pouvoir au sein de chaque groupe, et plus particulièrement les conflits liés à la domination des hommes sur les femmes, jouent un rôle essentiel. Dans le film ni les Africains ni les européens ne sont vraiment irréprochables et aucun n’échappe à un questionnement moral.”

Entre réalité et fiction

Le scénario du Voyage de Marta oscille entre réalité et fiction. Le film a débuté par un gros travail sur le terrain dans la région où se déroule l’action et le scénario a été écrit à partir de lieux et d’histoires réels dont Neus Ballús et son équipe ont les témoins directs. La réalisatrice se souvient : 

“Mon souhait était de faire en sorte que la réalité transparaisse dans le matériel tourné et qu’elle finisse par former une toile de fond authentique. En ce sens, les images proviennent de vraies excursions avec de vrais touristes et nombre de personnages sénégalais sont interprétés par des non-professionnels, c’est-à-dire de vraies personnes employées dans les hôtels de la région. Le casting est donc mixte. La présence de Sergi López, qui a l’habitude de travailler avec des non-professionnels, nous a aidé à construire ce pont que nous cherchons à établir entre réalité et fiction. Ce dispositif rejoint nos expériences filmiques précédentes, comme La Plaga : elles appartiennent à un genre hybride entre documentaire et fiction. Même si Le Voyage de Marta est clairement une fiction, nous ne voulons pas laisser passer l’opportunité de pouvoir profiter de tous ces éléments réels qui ajoutent richesse et complexité au film, à l’image des acteurs non-professionnels.”